Questions fréquemment posées : Imagerie thermique pour analyse de la température corporelle élevée

EST graphic final web-1200x628-US-03[2].jpg

Les caméras thermiques FLIR peuvent être un outil utile et efficace pour détecter les signes de température corporelle élevée chez une personne.

Malheureusement, toutes les caméras thermiques ne sont pas conçues pour cette application. Pour obtenir des données exploitables, une résolution thermique appropriée et une stabilité sont indispensables, de même que des mesures précises, et une méthodologie de préparation et d'analyse adaptée.

Pour vous aider à mieux comprendre les bonnes pratiques de cette option d'analyse sans contact, FLIR propose ces réponses aux questions fréquemment posées.

 

Q : Les produits FLIR peuvent-ils être utilisés pour détecter un virus tel que le nouveau coronavirus (COVID-19) ?

R : Non, ils ne peuvent pas servir à détecter ou diagnostiquer une infection. Cependant, les caméras thermiques FLIR sont utilisées aujourd'hui dans les espaces publics tels que les aéroports et les hôpitaux et par des secteurs essentiels tels que la fabrication et la logistique en tant qu'outils performants de mesure de la température corporelle. Les personnes qui sont identifiées comme ayant une température corporelle élevée peuvent ensuite faire l'objet d'un examen par des professionnels de santé à l'aide d'outils supplémentaires comme un thermomètre buccal.

 

Q : Comment fonctionne la technologie d'imagerie thermique ?

R : Les caméras thermiques FLIR détectent le rayonnement thermique et peuvent être utilisées pour identifier la température de surface des objets et des personnes. Grâce à cette fonctionnalité, les caméras thermiques FLIR sont fréquemment utilisées comme outil d'analyse sans contact pour détecter les différences de températures corporelles et les modifications de profil. D'ailleurs, FLIR est autorisé par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis à fournir un éventail de ses produits thermiques pour analyser les températures corporelles élevées en complément d'autres outils d'analyse.

 

Q : Comment doit-on procéder à l'analyse de la température corporelle ?

R : La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis fournit une liste complète de recommandations concernant les systèmes d'imagerie thermique (Systèmes thermographiques infrarouges / Caméras thermiques). Voici plusieurs conseils pour garantir des mesures optimales avec une caméra thermique FLIR :

  • Analyser les personnes individuellement pour rechercher des températures anormales.
  • Analyser les personnes à distance comprise entre 1 et 2 mètres (3 à 6 pieds).
  • Mesurer la température au niveau du conduit lacrymal (canthus interne), car c'est à cet endroit que la température est la plus proche de la température corporelle interne. Il ne s'agit pas de mesurer la température corporelle interne et les mesures proches de 35 ºC (95 ºF) sont fréquentes.
  • Effectuer une deuxième analyse sur les personnes ayant une température corporelle élevée à l'aide d'un dispositif médical spécialement conçu pour mesurer la température corporelle, comme un thermomètre.

 

Q : À quelle distance devez-vous vous trouver pour détecter une température corporelle élevée chez une personne ?

R : Afin d'obtenir une bonne mesure de température, il est recommandé que la personne ciblée se trouve aussi près de la caméra que possible (en fonction de la distance focale minimale de la caméra). Selon l'emplacement de la caméra, il peut être nécessaire d'utiliser un autre objectif. Par exemple, si l'opérateur souhaite placer la caméra à une distance significative, FLIR peut recommander l'utilisation d'un téléobjectif. Par conséquent, la distance de la cible est un élément important à prendre en compte, tout comme la mise au point.

Il est important de configurer l'application de manière à ce que les cibles prévues soient à la distance nécessaire pendant le processus d'analyse, afin d'obtenir une image nette. En plus de la mise au point, une image de qualité dépend de plusieurs autres fonctions et paramètres, certains d'entre eux ayant un impact plus important sur l'image que d'autres. Les fonctions et les paramètres que l'opérateur doit définir sont notamment les suivants :

  • Ajustement de la mise au point des caméras infrarouges
  • Ajustement de l'image infrarouge (automatiquement ou manuellement)
  • Choix d'une plage de températures adaptée
  • Choix d'une palette de couleurs adaptée
  • Modification des paramètres de mesures
  • Correction de non-uniformité (CNU)

Pour le thermomètre sans contact FLIR (voir la section ci-dessous sur les thermomètres sans contact), la distance de mesure optimale est de 5 à 15 cm.

 

Q : Quels produits FLIR sont vendus pour l'analyse d'une température corporelle élevée ?

R : FLIR a récemment lancé de nouvelles caméras thermiques portatives et fixes qui sont configurées, étalonnées et conditionnées spécifiquement pour les applications d'analyse de températures corporelles élevées.  Les nouveaux modèles sont agréés par la Food and Drug Administration américaine pour la détection des différences de températures à la surface corporelle :

Caméras thermiques portables

FLIR E54-EST, E86-EST, T540-EST, T560-EST

Caméras thermiques fixes

FLIR A500-EST, A700-EST

Les caméras FLIR proposées auparavant pour l'analyse de la température corporelle sont toujours disponibles sur commande et agréées par la Food and Drug Administration des États-Unis pour la détection des différences de températures à la surface corporelle :

Caméras thermiques portables

FLIR E53, E95, E85, E75, T530, T540, T620, T640, T840, T860, T1020, T1040

Caméras thermiques fixes

FLIR A320 Tempscreen, A300, A310, A315, A325, A615, A655 et A400/A700 (configuration Capteur intelligent avancé)

Thermomètre infrarouge

Extech IR200

 

Q : En quoi consiste le mode FLIR Screen-EST™ ?

R : Certaines caméras thermiques FLIR intègrent un mode analyse Screen-EST™, une méthode simplifiée de mesure des températures corporelles élevées. Ce mode peut émettre une alarme visuelle ou sonore lorsque la caméra détecte un objet ou une personne dont la température est élevée par rapport à une valeur d'échantillon de température moyenne. Si le mode Analyse détecte une personne présentant une température corporelle élevée, cette dernière pourra faire l'objet d'une nouvelle investigation, à l'aide cette fois d'un dispositif médical tel qu'un thermomètre. Ainsi, le mode Screen-EST offre une méthode plus rapide et plus sûre d'analyse des personnes dans les zones de forte affluence. Le mode Analyse n'est pas une mesure de température absolue et ne nécessite aucun corps noir de référence ou d'équipement supplémentaire. Le mode Screen-EST ne nécessite pas la capture, l'enregistrement ou la transmission d'informations personnelles identifiables (IPI).

Les données d'analyse ont montré que la température corporelle peut varier de plusieurs degrés au cours de la journée en fonction des facteurs environnementaux et d'autres conditions. C'est pour cette raison que le mode Screen-EST s'appuie sur les températures de dix sujets humains afin de déterminer une moyenne qui peut être mise à jour régulièrement tout au long de l'opération d'analyse. Ceci permet de réduire l'incidence des différences de température corporelle d'une personne à l'autre et d'un environnement à l'autre, et ainsi optimiser la précision de l'analyse de températures corporelles élevées. Le mode Analyse n'est pas une mesure de température absolue ; il ne nécessite aucun corps noir de référence ou d'équipement supplémentaire.

Les caméras FLIR équipées du mode Analyse sont extrêmement stables à température ambiante, ce qui en fait des outils parfaitement adaptés à cette application. Les caméras équipées du mode FLIR Screen-EST sont notamment les suivantes :

FLIR E54-EST, E86-EST, T540-EST, T560-EST, A500-EST, A700-EST

FLIR E53, E95, E85, E75, T530, T540, T620, T640, T840, T860, T1020, T1040, A320 Tempscreen.

 

Q : Comment fonctionne le mode FLIR Screen-EST ?

R : Le mode analyse est disponible depuis de nombreuses années et cette description comprend les mises à jour et l'interface correspondant au dernier logiciel publié.  Cette dernière version comprend 3 modes d'analyse Opérateur, Bouton et Auto.  Chaque mode déploie la même méthodologie d'analyse EST.

est capture d'écran.jpg

Opérateur – Utiliser le mode Opérateur affichera une zone de mesure et des données d'analyse sur l'écran de la caméra qui comprend :

  • Un échantillon de la température moyenne
  • Une température d'alerte
  • Une température mesurée

Le mode Analyse invite l'opérateur à saisir (en appuyant sur le bouton « P ») la température corporelle de 10 personnes sur le lieu de test pour définir l'échantillon de température moyenne et ainsi lancer l'analyse. L'opérateur définit ensuite une température d'alerte en sélectionnant le nombre approprié de degrés au-dessus de la moyenne. En règle générale, les utilisateurs choisissent de définir la température d'alerte supérieure de 1 ºC à 2 ºC (1,8 ºF à 3,6 ºF) par rapport à l'échantillon de température moyenne. Chaque personne fait ensuite l'objet d'un examen individuel et sa température mesurée est comparée à la température d'alerte.

Tout au long de la période d'analyse, le mode Analyse invitera automatiquement l'opérateur à saisir (en appuyant sur le bouton « P ») des sujets supplémentaires pour alimenter la moyenne de l'échantillon. Cela permet au mode d'analyse de tenir compte des variations tout au cours de la journée, notamment les variations de la température moyenne des individus dues aux changements environnementaux naturels, comme la chaleur de l'après-midi d'une journée de beau temps.

Bouton – Le mode Bouton s'appuie sur la même méthodologie d'analyse que le mode Opérateur, à laquelle s'ajoutent les fonctionnalités supplémentaires suivantes :

  • commande à distance grâce au bouton Marche/Arrêt à distance Bluetooth
  • invitations à saisir des échantillons détaillés
  • instructions sur la position du sujet à analyser
  • affichages de réussite ou d'échec au test avec instructions concernant le sujet

est faq 2.png

Tout au long de la période d'analyse, l'opérateur sera invité à mettre à jour à distance la moyenne de l'échantillon avec des sujets supplémentaires pour tenir compte des variations physiologiques et environnementales.

Auto – Utiliser le mode Auto réduit considérablement la charge de travail de l'opérateur chargé de l'analyse en automatisant le processus. Lors de la première mise sous tension, la caméra collectera les échantillons nécessaires pour créer l'échantillon moyen de référence. 

est faq 3.png

Une fois que l'échantillon de référence a été créé, le mode Auto guide le sujet à analyser en lui indiquant comment se positionner à l'aide de texte et d'images.

est faq 4.png

Lorsque la caméra détecte que le sujet se trouve dans la bonne position, elle prend une mesure et la compare à la moyenne de référence.  En fonction des résultats de cette comparaison, un message de réussite, d'attente et de nouveau test ou d'échec sera alors présenté.

est faq 1.png

est faq 5.png

Les modèles de caméras FLIR E53, E95, E85, E75, T530, T540, T620, T640, T840 et T860 peuvent être mis à jour gratuitement avec les nouveaux modes Opérateur et Bouton, et mis à niveau avec le mode Auto à un tarif réduit.  Les modes d'analyse Opérateur, Bouton et Auto seront fournis de série sur les nouvelles caméras FLIR E54-EST, E86-EST, T540-EST et T560-EST.

 

Q : Quelle est la précision des caméras thermiques ?

R : Les caméras thermiques FLIR « voient » ou détectent les différences de température pour des mesures allant de -20 ºC à 2 000 ºC (-4 ºF à 3 632 ºF) La spécification de précision des produits FLIR standard de ±2 ºC ou 2 % de la mesure de température dans un environnement ambiant à 30 ºC (86 ºF) s'applique à toutes les plages de température qu'ils mesurent et aux nombreuses applications pour lesquelles ils peuvent être utilisés.

La caméra thermique FLIR avec mode Analyse peut atteindre une précision de ± 0,3 ºC (0,5 ºF) à la température ambiante recommandée de 30 ºC à 45 ºC (86 ºF à 113 ºF).

Il est important de noter qu'il existe de nombreux facteurs qui peuvent affecter la précision des caméras thermiques, tels que la mise au point, la distance, l'émissivité* de la cible, l'environnement ambiant et la vitesse à laquelle les températures sont obtenues.

*L'émissivité d'une cible est sa capacité à émettre un rayonnement thermique. Par exemple, les tasses en céramique, les vêtements et même la peau humaine ont une émissivité élevée alors que les métaux polis ont une faible émissivité.

 

Q : Quelle est la précision des caméras thermiques FLIR en mode Screen-EST ?

R : Les caméras thermiques FLIR avec mode Analyse peuvent atteindre une précision de ±0,3 ºC. Elles sont ainsi conformes aux directives de la FDA américaine relatives au personnel de l'industrie et de la FDA, ainsi qu'à la spécification ISO/TR 13154. Cette précision élevée peut être obtenue en utilisant la caméra dans un environnement ambiant stable, en analysant uniquement les êtres humains et en actualisant les échantillons de référence en fonction de la population analysée.

 

Q : Dois-je utiliser un corps noir pour l'analyse de la température corporelle ?

R : Il existe des avantages et des inconvénients à l'utilisation d'un corps noir lors de l'analyse de températures corporelles élevées. Ajouter un corps noir dans le champ de vision de la caméra peut améliorer la performance du système dans cette application. Vous pouvez utiliser les caméras thermiques FLIR avec des corps noirs dans le cadre d'un système configuré pour la détection des températures corporelles élevées. En effet, bon nombre de nos intégrateurs et partenaires procèdent de cette façon : ils se servent de la technologie FLIR et développent leur propre solution logicielle qui utilise un corps noir comme référence.

Les nouvelles caméras thermiques à capteur intelligent A4xx/A7xx prennent en charge nativement l'utilisation d'un corps noir comme référence. Pour ce faire, activez simplement la fonction de référence « corps noir » dans l'interface de commande de la caméra et placez le curseur sur la référence « corps noir ». Les caméras thermiques à capteur intelligent A4xx/A7xx (avec configuration des températures corporelles élevées) disposent également d'un mode d'analyse intégré à la caméra, et dans cette configuration, elles n'exigent aucun corps noir.

Le mode FLIR Screen-EST ne nécessite pas l'utilisation d'un corps noir. Les versions portables de ces produits sont complètes, ce qui permet de réduire les points de défaillance et d'améliorer la flexibilité et la mobilité. Le mode Analyse aide également à tenir compte des nombreuses variations potentielles pendant l'analyse au cours de la journée, notamment des variations de la température des individus dues aux changements environnementaux naturels. Le mode Analyse réduit les variations de précision absolue pendant la journée et tient même compte de toute variation potentielle de la précision absolue d'une caméra à l'autre.

À l'opposé, utiliser un corps noir pour les analyses de température corporelle peut engendrer quelques difficultés. La première d'entre elles est le coût et la complexité associés à l'ajout d'un élément matériel supplémentaire à la solution. L'intégration d'un corps noir dans un système en complexifie le montage, l'alimentation et même l'utilisation. Ce genre d'ajout introduit même un autre point de défaillance potentiel dans la solution générale.

Accorder une attention spécifique au corps noir est essentiel pour obtenir des mesures précises. Pour qu'un corps noir soit efficace, il doit être monté sur le même plan que la personne faisant l'objet d'une analyse. Un corps noir qui se trouve beaucoup plus près ou beaucoup plus loin que la personne faisant l'objet d'une analyse sera flou et ne constituera pas une source de référence précise.

Si la solution d'analyse contient effectivement l'utilisation d'un corps noir, FLIR recommande de suivre ces exigences, telles que définies dans la norme ISO/TR 13154:2017 :

  • La caméra du thermographe d'analyse doit être positionnée, à l'horizontale comme à la verticale, perpendiculairement au visage de la personne faisant l'objet de l'analyse afin que les coins internes des deux yeux puissent être visualisés en même temps.
  • La personne à examiner et la source de référence de température externe doivent être dans la bonne position et avoir la bonne orientation par rapport à la caméra pour une distance focale, une profondeur de champ et une capture d'image adaptées. Il faut prévoir un moyen de garantir que la personne examinée se trouve dans la bonne position, par exemple avec un tabouret, ou des marques au sol. Une attention particulière doit être portée aux personnes en fauteuil roulant.
  • L'arrière-plan derrière la personne examinée et les éventuels écrans latéraux doivent être uniformes thermiquement, avec une émissivité élevée (non réfléchissants dans le spectre infrarouge) et de couleur claire (spectre visible).
  • L'opérateur doit avoir un champ visuel clair de la personne faisant l'objet de l'analyse et de l'écran du thermographe d'analyse. L'opérateur peut avoir besoin d'intervenir pour corriger la position de la personne. L'opérateur doit également être placé de manière à diriger les personnes vers la seconde zone d'analyse si nécessaire.
  • Les opérateurs doivent savoir discerner les couleurs du spectre de l'arc-en-ciel du thermographe d'analyse.

 

Q : Les personnes qui utilisent vos caméras doivent-elles être certifiées/formées à l'interprétation des images et des données ?

R : FLIR recommande aux opérateurs des caméras thermiques d'obtenir au moins une certification en imagerie thermique de niveau 1 via des cours de thermographie comme ceux délivrés par le Centre de formation à l'infrarouge. Il ne s'agit ni d'une formation ni d'une certification médicale, mais elle garantit une compréhension de base de la thermographie. Le Centre de formation à l'infrarouge propose des formations plus avancées. 

 

Q : Pouvez-vous nommer des entreprises, des organisations et des aéroports qui ont acheté vos produits ?

R : Bien que nous ne puissions pas nommer de clients spécifiques ni faire de commentaires sur nos ventes actuelles, nous pouvons vous dire que nos caméras thermiques sont utilisées par des clients aux ports d'entrée et dans des zones à fort trafic de plusieurs pays, dont les États-Unis, la Chine, Hong Kong, Taïwan, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande, les Philippines et la Malaisie.

 

Q : Depuis combien de temps est-ce que FLIR des caméras thermiques et des thermomètres sans contact pour l'analyse de la température corporelle élevée ?

R : FLIR a remarqué une hausse de l'utilisation des caméras thermiques pour l'analyse de la température corporelle pendant l'épidémie de SRAS en 2003.

 

Q : Comment utiliser les thermomètres sans contact pour analyser les températures corporelles élevées ?

R : FLIR vend un thermomètre infrarouge portable sans contact sous la marque Extech, le modèle IR200. Les thermomètres sans contact sont principalement utilisés sous forme portative pour examiner le front d'une personne. L'opérateur pointe l'appareil sans contact sur la personne à une distance recommandée allant de 5 à 15 cm ; le thermomètre peut mesurer des températures qui s'étendent de 32 °C à 42,5 °C.

 

Q : Qu'est-ce que l'Extech IR200 et comment se différencie-t-il des autres offres FLIR destinées à l'analyse des températures corporelles élevées ?

R : L'Extech IR200 est une offre d'entrée de gamme faisant partie de notre famille de produits d'analyse des températures corporelles élevées. L'IR200 est un outil de mesure corporelle sans contact à prix abordable pour les applications d'analyse de température corporelle élevée en première ligne. Mais comme bien d'autres thermomètres frontaux infrarouges, il ne présente pas les mêmes avantages que les solutions de caméra thermique équipées du mode FLIR Screen-EST. Avec le contrôle de la stabilité intégré à la caméra, la mesure automatique de la température à de plus grandes distances de sécurité sans intervention de l'opérateur et la possibilité de filtrer l'ensemble du visage en localisant la zone du canthus interne situé près du conduit lacrymal, les caméras thermiques FLIR conçues pour l'analyse des températures corporelles élevées offrent des performances de pointe à cet égard.

 

Q : Quelle est la précision de l'IR200 ?

R : L'IR200 utilise une technologie de mesure de température sans contact basée sur un pyromètre et offre une précision de 0,3 ºC (0,5 ºF) avec une résolution de 0,1 ºC / ºF lors de la mesure de températures corporelles allant de 32,0 ºC à 42,5 ºC (89,6 ºF à 108,5 ºF). D'autres informations sont disponibles à l'adresse Extech.com.

Lorsqu'il est correctement utilisé, cet outil peut s'avérer efficace pour détecter si une personne présente potentiellement une température élevée et doit faire l'objet d'un examen supplémentaire.

 

Q : Comment l'IR200 est-il fabriqué et étalonné ?

R : Pendant l'inspection de production, le mode objet de chaque IR200 est étalonné à l'aide de plusieurs températures cibles connues, puis il est programmé avec un décalage correspondant au mode corporel. L'étalonnage de l'IR200 peut également être ajusté par l'utilisateur conformément au manuel d'utilisation

 

Q : Comment doit-on utiliser l'IR200 dans le cadre des systèmes d'analyse de la température corporelle ?

R : Contrairement à de nombreux thermomètres infrarouges sans contact mis en avant par d'autres sociétés, FLIR ne présente l'IR200 que comme un outil d'analyse initial, et non comme un thermomètre de qualité médicale capable de donner à l'utilisateur une mesure précise de la température corporelle interne d'un individu. Ces directives sont également répertoriées sur la page Web de l'Extech IR200, comme ce qui suit :

Ce thermomètre est destiné à analyser ou à suivre des individus afin de détecter des températures corporelles potentiellement élevées. Il n'a aucune vocation à se substituer à un thermomètre médical. Utilisez toujours un thermomètre clinique lorsque les mesures de température corporelle doivent être très précises.

Articles connexes